Renault LAGUNA I ou RenaultLAGUNAI, LAGUNAIRenault Renault LAGUNA I,LAGUNA I Renault,
La Renault Laguna, sortie en janvier 1994, est la remplaçante de la Renault 21. Elle se démarque de sa devancière par une qualité de fabrication en nette hausse. Laguna I Elle est disponible à...
        
   Toutes les Autos    62 Autos Françaises   Renault Laguna I

Renault Laguna I

  • auto précédente
     

    Renault LAGUNA I

      
      0 points

     
    auto suivante
    Auto ajouté le 6 Septembre 2007


      
Infos, Bio

Podium

0 News

0 Photo

0 Com
      


Informations

  • » Informations

    La Renault Laguna, sortie en janvier 1994, est la remplaçante de la Renault 21. Elle se démarque de sa devancière par une qualité de fabrication en nette hausse.


    Laguna I

    Elle est disponible à sa sortie avec trois motorisations essence : 1 794 cm³, 1 998 cm³ et V6 2 963 cm³. Tous ces moteurs sont d'architecture ancienne, surtout le V6 qui n'est autre qu'une énième évolution du vieux PRV. Les motorisations diesels ne sont pas d'emblée disponible à la sortie de la voiture. Renault annonce d'ailleurs des motorisations à gazole inédites, qui verront le jour sous la forme d'un 2 188 cm³ atmosphérique ou turbo. La Laguna est à ce jour la seule voiture du groupe Renault n'ayant repris aucune motorisation de sa devancière la R21 :

    * Le 1.7 de la R21 est devenu le 1.8 de la Laguna, plus puissant, à injection et réalésé ;
    * Le 2 Litres n'est plus un bloc J (J7R) mais un bloc F (F3R) proposant plus de puissance et de couple avec des consommations plus basses, il représentera le moteur le plus diffusé compte tenu de son bon rapport performances/consommation/prix.
    * Le V6 "PRV" présent sur Phase 1 sera remplacé par le V6 "ES" à 24 soupapes en 1997.

    La gamme en Phase 1 s'articule autour de quatre niveaux de finitions : RN, RT, RXE et V6.

    L'équipement est très limité sur les modèles de base, mais devient très correct une fois atteint le milieu de gamme.

    La traditionnelle finition Baccara va rapidement venir s'ajouter à cette gamme, en proposant un intérieur luxueux paré de beige et d'une sellerie mi cuir - mi lin. Celle-ci sera remplacée au millésime 1998 par la finition "Initale", exclusive et peu répandue, présentant une sellerie en cuir intégral et un intérieur gris clair, tandis que les monogrammes gris métal "Initiale Paris" prennent place à côté des répétiteurs de clignotants.

    La vocation doucement sportive de la Laguna verra le jour sous le nom de la finition "2.0 S" ou "RTI", la Laguna, dotée de monogrammes 16v sur les portes avants se voyant dotée du moteur d'origine Volvo N7Q 2.0 16v (1948 cm3) de 140 chevaux (le moteur des Volvo S40/V40), d'une sellerie velours spécifique à motifs gris et noirs, et d'un volant à trois branches, qui équipera plus tard le coupé Mégane. En juillet 1999, ce bloc Volvo est remplacé par un bloc Renault 2.0 16v (1998 cm3) plus moderne, de même puissance, mais offrant davantage de couple et une consommation moindre (-13%).

    Enfin, la Laguna sera dotée d'une dernière finition, nommée "Pozzoti", du nom du styliste italien Antonio Pozzon. Mêlant cuir et velours légèrement feutré, cette version au design raffiné fut produite en seulement 7 exemplaires, et réservée au marché de luxe de Singapour.

    La Laguna se distingue d'emblée par un amortissement et un confort remarquables. De plus son intérieur soigné montre les progrès effectués par Renault en matière de maîtrise de la qualité depuis la fin des années 1980. Il est à noter que c'est un des tout premiers modèles de la marque, avec Renault 19 Baccara et RSi, Espace Grand Ecran et V6, et Safrane RT à proposer un airbag conducteur en option.

    Elle est par contre désavantagée par ses moteurs d'entrée de gamme peu vaillants pour entraîner sont surpoids par rapport à sa devancière. Elle présente également une dotation de série particulièrement maigre sur la version de base, ce défaut s'améliorera au fil des millésimes, avec une dotation de base qui augmentera progressivement.

    La Laguna est restylée en avril 1998, en plus d'arborer de nouveaux niveaux de finition (RNE, RTE, RXE, RXT), la face avant se voit modifiée par des nouveaux phares, à l'avant à glace lisse et d'un seul bloc, dont les contours sont ombrés, et à l'arrière, l'ensemble du bandeau est renouvelé, arborant des coloris orange sur le haut et rouge sur le bas, avec un relief en forme de vague bombée.

    Le pare-chocs avant est aussi retouché, avec la mise en place d'antibrouillards ronds identiques à ceux de la Clio 2 nouvellement sortie. Le spoiler "à ouïes" caractéristique à la phase 1 est abandonné pour une bande en plastique simple, ce qui fait remonter la garde au sol à l'avant. Les monogrammes nommant les motorisations et finitions sont également revus.

    L'équipement et la sécurité passive sont également améliorés, avec notamment le montage en série des airbags latéraux tête/thorax et du SRP (Système de Retenue Programmée avec limiteur d'effort sur les ceintures avant). En avril 1997, les dernières Laguna de phase 1 avaient déjà subi quelques améliorations de sécurité passive (notamment des modifications sous le tableau de bord en vue d'éviter des lésions aux jambes).

    Au niveau technique de nouveaux moteurs essence font leur apparition : un 1.6 16 soupapes de 110 chevaux, un 1.8 16 soupapes de 115 chevaux et une 2.0 16 soupapes de 136 chevaux. Ces moteurs sont considérés comme idéaux sur la Laguna, leur faible consommation s'associant a des performances très honorables pour le 1.6, jusqu'à une voiture extrêmement agréable à mener avec le 2.0. Les diesel sont également revus, le gros 2.2 dT reçoit un turbo à géométrie variable qui améliore la disponibilité de sa puissance et de son couple, apparaîtront ensuite le 1.9 dTi de 110 chevaux (turbo) qui sera suivi par la toute première déclinaison du 1.9 dCi de 110 chevaux, inaugurant le principe de la rampe d'injection commune (common rail) à haute pression. Ces moteurs, malgré leurs qualités intrinsèques de faible consommation souffriront de problèmes de jeunesse, la courroie accessoire a tendance a casser sur le dTi provoquant un décalage de la distribution et donc la destruction du moteur, problème résolu par un rappel a grande échelle les premiers dCi verront leurs rampes communes fuir et leurs injecteurs se gripper.
    source wikipedia.fr le 6 Sept. 2007


   


Vos commentaires

  • Soyez le premier à donner votre avis sur Renault Laguna I
    Les messages accompagnés de photos de Renault Laguna I
    seront traités en priorité


    Pseudo  
    Note  
    Sujet  
    Message  
    Photo  

    Code  
     
      
    Envoyer

    Votre message et vos clichés ne seront pas publiés immédiatement.
    Pensez à ne pas écrire en language SMS, en tout majuscule
    et limitez au mieux les fautes d'orthographes.


News & actu